BLOG.
Stratégie
PARTAGEZ

Les 9 mesures bancaires pour renforcer votre trésorerie face à la crise

Par Hugo Charbonnier Temps de lecture : 03 min

Face à la violence de la crise actuelle, les acteurs français du financement des entreprises se mobilisent et mettent en place des mesures exceptionnelles d’accompagnement financier pour les entreprises (indépendamment de leur taille).

De nouvelles mesures bancaires sont ainsi mises en place pour vous aider à préserver et renforcer votre trésorerie pour faire face à la crise.

 

Mesure bancaire 1 : Report des échéances pour les financements bancaires octroyés par les établissements bancaires

La plupart des établissements bancaires permettent le report, jusqu’à 6 mois, sans frais ni pénalité, des remboursements et /ou le réaménagement des crédits (y compris ceux garantis par Bpifrance).

Pour profiter de cette mesure, rapprochez-vous de votre interlocuteur bancaire habituel.

En cas de refus de la banque, il est possible de se rapprocher de la Médiation du crédit aux entreprises.

Mesure bancaire 2 : Report des échéances pour les financements bancaires octroyés par Bpifrance

Bpifrance reporte automatiquement les échéances de l’ensemble de ses clients pour une durée de 6 mois.

Cette mesure est appliquée automatiquement à compter du 16 mars 2020.

 

 

Mesure bancaire 3 : Nouveaux dispositifs de prêts garantis par l’état (avec adaptation pour les start-ups)

[MAJ le 27/03/2020] Conformément à l’annonce du président de la République du 16 mars, l’ensemble des réseaux professionnels des banques membres de la Fédération bancaire française, en collaboration avec Bpifrance, ont lancé un dispositif inédit permettant à l’Etat de garantir pour 300 milliards d’euros de prêts accordés par les banques afin de répondre aux besoins de trésorerie des entreprises impactées par la crise de covid-19.

Le prêt garanti par l’Etat s’adresse à toutes les entreprises indépendamment de leur taille et de leur forme juridique (à l’exception des sociétés civiles immobilières, des établissements de crédit et des sociétés de financement).

⚠ Les entreprises en difficulté au sens de la réglementation européenne en vigueur sont également éligibles à ce prêt.

Le prêt garanti par l’Etat est un prêt de trésorerie d’un an. Il a une durée comprise entre 2 et 6 ans avec un différé d’amortissement de 1 an. Ce prêt de trésorerie peut couvrir jusqu’à 25% du CA HT 2019 constaté ou du CA HT du dernier exercice clos ou 2 années de masse salariale (pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019). Il bénéficie d’une garantie de l’Etat comprise entre 70% et 90% (selon la taille de l’entreprise).

Le coût de ce prêt est constitué du coût de financement propre à chaque banque (taux d’intérêt), sans marge, auquel s’ajoute le coût de la garantie de l’Etat (taux compris entre 0,25% et > 1% suivant la durée du prêt).

Pour profiter de cette mesure (qui peut être sollicitée depuis le mercredi 25 mars 2020 et jusqu’au 31 décembre 2020), nous invitons :

  • Nos clients employant moins de 5 000 salariés et réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliard d’euros :
    • A se rapprocher de leurs partenaires bancaires (un ou plusieurs) pour faire une demande de prêt.
    • Après avoir obtenu un pré-accord de leurs partenaires bancaires pour un prêt, à se connecter sur la plateforme attestation-pge.bpifrance.fr pour obtenir un identifiant unique.
    • A communiquer l’identifiant unique ainsi obtenu à leurs partenaires bancaires.

En cas de difficulté ou de refus, l’entreprise peut contacter Bpifrance à l’adresse : supportentrepriseattestation-pge@bpifrance.fr

  • Nos clients employant plus de 5 000 salariés ou réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 1,5 milliard d’euros :
    • A se rapprocher de leurs partenaires bancaires (un ou plusieurs) pour faire une demande de prêt.
    • Après avoir obtenu un pré-accord de leurs partenaires bancaires pour un prêt, à transmettre leurs demandes à : garantie.etat.grandesentreprises@bpifrance.fr

En cas de refus de la banque, il est possible de se rapprocher de la Médiation du crédit aux entreprises.

Mesure bancaire 4 : Nouveaux dispositifs de garantie mis en place par Bpifrance : 

1- Fonds de garantie « renforcement de la trésorerie »

Ce fonds a pour vocation de garantir les opérations de renforcement (à moyen et long terme) de la structure financière des PME, notamment par consolidation à moyen terme des concours bancaires à court terme. Les crédits de consolidation doivent s’accompagner d’une augmentation ou au moins d’un maintien des concours bancaires globaux.

Il s’adresse aux TPE, PME et ETI, quelle que soit leur date de création, rencontrant ou susceptibles de rencontrer des difficultés de trésorerie qui ne sont pas d’origine structurelle. Il ne s’adresse pas en revanche aux entreprises en difficulté au sens de la réglementation européenne en vigueur.

La durée de la garantie est égale à celle du crédit (entre 2 et 7 ans). La garantie couvre entre 50% (si le financement garanti n’entraîne pas une augmentation sensible des concours bancaires globaux et de la trésorerie de l’entreprise) et 90% du montant du crédit avec un plafond de risque de 5M€ (pour les PME) à 30M€ (pour les ETI).

⚠ Une commission comprise entre 1,25% (pour les PME) et 2,50% (pour les ETI, suivant cotation FIBEN) du capital restant dû du prêt est prélevé.

2- Fonds de garantie « Ligne de Crédit Confirmé »

Ce fonds a pour vocation de garantir la mise en place ou le renouvellement de lignes de crédit à court terme (ex : découverts, facilités de caisse, escomptes, Dailly et MCNE) confirmées sur une durée de 12 à 18 mois et destinées au financement du cycle d’exploitation des entreprises.

Il s’adresse aux TPE, PME et ETI, quelle que soit leur date de création, rencontrant ou susceptibles de rencontrer des difficultés de trésorerie qui ne sont pas d’origine structurelle. Il ne s’adresse pas en revanche aux entreprises en difficulté au sens de la réglementation européenne en vigueur.

La durée de la garantie est égale à la durée de la ligne de crédit confirmée (renouvelable une fois, sous condition). La garantie couvre jusqu’à 90% du montant du crédit avec un plafond de risque de 5M€ (pour les PME) à 30M€ (pour les ETI).

⚠ Une commission comprise entre 1,25% et 2,50% (suivant cotation FIBEN) du montant de la ligne accordée est prélevé.

Pour bénéficier de l’une des deux garanties Bpifrance présentées ci-dessus, rapprochez vous de votre interlocuteur bancaire, qui contactera la Direction régionale Bpifrance de son territoire.

 

Mesure bancaire 5 (spéciale start-up) : Financement de bridges entre deux levées de fonds (complémentaire aux prêts garantis par l’Etat)

[MAJ le 27/03/2020] Une enveloppe de 80 millions d’euros, financée par le Programme d’investissements d’avenir (PIA) et gérée par Bpifrance, a été mise en place afin de financer des bridges (prêt à court terme) entre deux levées de fonds.

Ce dispositif est destiné aux start-ups de moins de 8 ans qui étaient en cours de levée de fonds ou qui devaient en réaliser une dans les prochains mois et qui sont dans l’incapacité de le faire du fait de la contraction du capital-risque.

Ce dispositif prend la forme d’obligations convertibles (quasi-equity) de 100k€ à 5M€ en co-investissement avec des fonds privés.

Mesure bancaire 6 : Prêt Atout Bpifrance (complémentaire aux prêts garantis par l’état)

[MAJ le 27/03/2020] Ce prêt, associé à un (ou plusieurs) financement(s) bancaire(s)*, a pour vocation de financer un besoin de trésorerie ponctuel ou une augmentation exceptionnelle du BFR liés à la crise sanitaire de Covid-19.

Il s’adresse aux TPE, PME et ETI (selon définition européenne) possédant 12 mois de bilan minimum et rencontrant ou susceptibles de rencontrer des difficultés de trésorerie qui ne sont pas d’origine structurelle

Le prêt atout est un prêt sans garantie, d’un montant compris entre 50k€ et 5M€ (pour les PME) et jusqu’à 30M€ (pour les ETI). Il a une durée comprise entre 3 et 5 ans avec un différé d’amortissement en capital compris entre 6 et 12 mois.

* Bpifrance peut également intervenir en garantie sur les financements bancaires associés à ce prêt (cf. points 1 et 2)

Pour bénéficier de ce dispositif de financement, rapprochez-vous directement de votre chargé d’affaires ou utiliser le formulaire disponible ici.

Mesure bancaire 7 : Prêt Rebond Bpifrance (complémentaire aux prêts garantis par l’état)

[MAJ le 27/03/2020] Ce prêt a pour vocation de financer un besoin de trésorerie ponctuel lié à la crise actuelle, une augmentation exceptionnelle du BFR liée à la crise actuelle, des investissements immatériels (recrutement et frais de prospection par exemple) ou des investissements corporels à faible valeur de gage (matériel réalisé par l’entreprise pour ses besoins, matériel informatique…).

Il s’adresse aux PME (selon définition européenne) possédant 12 mois de bilan minimum et rencontrant ou susceptibles de rencontrer des difficultés de trésorerie qui ne sont pas d’origine structurelle.

Le prêt rebond est un prêt sans garantie, d’un montant compris entre 10k€ et 300k€ (suivant les régions). Il a une durée de 7 ans avec un différé d’amortissement en capital de 2 ans.

Pour bénéficier de ce dispositif de financement, rapprochez-vous directement de votre chargé d’affaires ou utiliser le formulaire disponible ici.

Mesure bancaire 8 : Versement accéléré des aides à l’innovation du PIA déjà attribuées mais non encore versées

[MAJ le 27/03/2020] A la demande de l’Etat, Bpifrance et l’Ademe accélèrent automatiquement le paiement des aides à l’innovation du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), comme les concours d’innovation, en versant par anticipation les tranches non encore distribuées pour les dossiers déjà validés.

 

Mesure bancaire 9 : Maintien des dispositifs de financement classiques Bpifrance 

Les dispositifs de financement classiques de Bpifrance restent disponibles !

 

Découvrez les dernières mesures fiscales et sociales qui permettront de sécuriser et renforcer votre trésorerie durant cette période de crise :

 

Nouvelles mesures fiscales 2020 anti-crise 📑

 

Nouvelles mesures sociales 2020 anti-crise 🙂

 

PARTAGEZ
Hugo Charbonnier

Hugo Charbonnier

Directeur de projets Innovation

Biographie

Depuis 6 ans j’accompagne et je conseille des entreprises innovantes (start-up, PME et ETI principalement) du domaine des TIC dans le développement stratégique et financier de leurs innovations : identification d'axes de développement, participation à la construction du business plan, participation à la construction des prévisionnels financiers, définition de la meilleure stratégie de financement, construction des dossiers de financement (CIR, CII, JEI, Bpifrance, Concours d'Innovation Numérique, PIA...).
Cette expérience m'a par ailleurs permis d'acquérir des connaissances techniques dans des domaines variés tels que l'e-éducation, l'Intelligence Artificielle, la Cybersécurité, le Big Data, le Traitement Automatique des Langues... Ces connaissances sont en effet indispensables pour valoriser efficacement le caractère novateur des projets auprès des organismes financeurs.

DU NOUVEAU CONTENU TOUS LES MOIS

LA NEWSLETTER DE L'INNOVATION

  • Des retours d'expériences terrains
  • Des ressources et outils téléchargeables
  • Des cas d'applications
  • Une veille sur les tendances actuelles
INSCRIVEZ-VOUS
close-link